Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 10:34

 vacances2.gif

 

Après une année très riche en évènements livresques chargés de beaucoup d'émotion :

- Soirée Rentrée Littéraire en octobre

- Salon du Livre d'Aventures Africa.lire

- Remise du Prix des Lecteurs Escapade

- Soirée Lecture autour de Proust et de l'impressionnisme

- Soirée Polar,... et d'autres aventures que vous avez pu suivre sur ce blog, le temps est venu pour moi de prendre un congé réparateur.

Ces petites vacances (que j'estime bien méritées !) seront bien sûr l'occasion de faire du sport, de désherber les allées du jardin, de lessiver les murs, de faire de la maçonnerie, de vider et ranger les armoires, bref de faire tout ce que je ne prends pas le temps de faire tout au long de l'année...

Quoi ? Vous y avez cru ?

Je ne vais rien faire de tout cela !

Je vais TRAVAILLER  pendant tout ce temps libre puisque je vais LIRE .

Chaque année je profite des vacances pour lire des livres "pour moi", des pavés qui prendraient trop de mon temps lorsque je dois lire le plus de nouveautés possible, des livres parus il y a longtemps et que je n'avais pas encore eu le temps de lire, un classique qui manque à ma collection et aussi les livres que vous lecteurs vous me conseillez tout au long de l'année.

 

Alors cette année voilà les livres que je mets dans ma valise :

 

- La trilogie Kristin Lavransdatter de Sigrid Undset parue chez Stock

- Les reportages de Kessel que les éditions Omnibus ont eu la bonne idée de rééditer (je suis amoureuse de Joseph Kessel depuis mes 11 ans et ma première lecture du Lion).

- Les 5 tomes de la série Le poids des secrets du japonais Aki Shimizaki parus en Babel chez Actes Sud

- Je m'en vais d'Echenoz chez Minuit (suite à l'excellente émission La grande librairie du 27 mai dernier)

- Le dernier petit chez d'oeuvre d'Erri De Luca (dont je suis amoureuse aussi, mais depuis moins longtemps - je sais je suis un vrai coeur d'artichaut littéraire !) : Le jour avant le bonheur paru chez Gallimard

 

Et quand j'aurai lu tout ça je vais pouvoir m'attaquer à la Rentrée Littéraire : les derniers romans de Alain Mabanckou, de Fatou Diome, de Kate O'Riordan, Katherine Mosby, Dominique Barbéris et Vincent Borel, pour commencer. Et puis des premiers romans et aussi des auteurs confirmés que je n'ai encore jamais lus. On en reparle à la rentrée.

 

Une rentrée qui sera chargée comme chaque année mais cette année elle se fera sans Emilie qui nous quitte cet été pour suivre une nouvelle route à Amsterdam. Souhaitons lui Bonne Chance et beaucoup de bonheur.

 

Comme chaque année la librairie est ouverte tout l'été et adopte ses horaires d'été :
du mardi au samedi de 10h00 à 13h00 et de 15h00 à 19h00.

 

Depuis 2 jours vous pouvez me suivre sur Facebook !

 

Partager cet article
Repost0
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 09:42
La Compagnie des Livres vous présente sa sélection de l’été 2010. L’été c’est l’occasion de rattraper son retard, lire les livres de l’année écoulée que vous auriez manqués et cette année nous vous proposons aussi de lire au moins un grand classique, parce que c’est du bonheur à l’état pur : Belle du seigneur, Alice au pays des merveilles, A la recherche du temps perdu, Vie et destin, Don Quichotte,…
La librairie reste ouverte tout l‘été et pour vous remercier de votre confiance nous vous offrons un cadeau pour l’achat de 2 livres de notre sélection estivale. Pensez à nous le demander.
Bel été à tous !
 
belle.jpgcoquetierefossilescontrole.jpgterre mensongeneshov
 
NESHOV3.jpgkerr.jpgbonheur.jpgjulius2.jpgtromelin-copie-1.jpgdeferlantes.jpg
 
Nathalie vous conseille,
 
Belle du seigneur – Albert Cohen - Folio

Et si vous profitiez des vacances pour lire ou re-lire un grand classique ? Je vous propose ce chef d’œuvre de la littérature amoureuse, rien de moins ! Je me souviens encore de cette semaine de vacances que je lui aie entièrement consacrée il y a une douzaine d’années, à l’ombre, dans mon jardin, un pur moment de bonheur. Impossible de faire autre chose tant cette histoire et l’écriture sont envoûtantes.

 

La coquetière – Linda D. Cirino – Liana Levi

C’est mon petit bijou du moment. Depuis que je l’aie découvert – grâce à une cliente – je ne me lasse pas de le conseiller et ce qui me fait plaisir, beaucoup reviennent l’acheter pour l’offrir. Nous sommes en 1936 en Allemagne, Eve mène une vie très monotone dans sa ferme. Un jour, alors que son mari part à la guerre, elle trouve un jeune homme dans son poulailler. Cette rencontre va bouleverser sa vie, l’ouvrir aux autres et changer radicalement sa vision du monde. 

 

Prodigieuses créatures – Tracy Chevalier – Mercure de France

J’ai un vrai coup de cœur pour le nouveau roman de l’auteur de La jeune fille à la perle. Si vous aimez les romans de Jane Austen, vous vous délecterez : l’ambiance des stations balnéaires anglaises, le poids des convenances, la condition féminine,… Les deux héroïnes sont des chercheuses de fossiles talentueuses et sont confrontées à une société scientifique très machiste. Un vrai plaisir de lecture, surtout s’il vous arrive de fréquenter la plage des Vaches Noires de Villers sur Mer.

 

Tout est sous contrôle – Hugh Laurie - Points
Si vous aimé la série Dr House, vous aimerez ce polar. Le comédien qui joue le médecin misanthrope a écrit ce roman avant d’être connu pour ce rôle et c’est incroyable comme son héros ressemble beaucoup à House. Même tempérament et même mauvaise foi. Thomas Lang a un caractère de chien et quand on lui propose 100 000 dollars pour tuer un homme il a l’indécence de refuser et en plus il tente de prévenir la victime. On passe un bon moment en sa compagnie, un bon roman pour la plage.

 

La trilogie des Neshov – Anne B. Ragde - Balland

Alors là je vous préviens achetez tout de suite les 3 volumes car quand on découvre la famille Neshov dans le premier volume – Terre des mensonges – on ne peut plus s’arrêter ! On enchaîne avec La ferme des Neshov et comme ce 2ème volume se termine sur une porte fermée derrière laquelle un homme se meurt, on veut absolument savoir ce qui va encore pouvoir arriver dans L’héritage impossible. Impossible de vous résumer l’histoire dont la force principale réside dans les personnages (3 frères, une fille, une ferme et des porcs) tous plus attachants les uns que les autres. Oui, oui, même les porcs ! Attention on devient vite accro !

 

Trilogie berlinoise – Philippe Kerr – Livre de poche

Philippe Kerr est un auteur que j’affectionne tout particulièrement. Je regrette qu’il ne soit pas plus connu car il a vrai talent pour nous raconter des intrigues haletantes sur une trame historique toujours très fouillée et passionnante. Je l’avais découvert il y a longtemps avec cette Trilogie berlinoise qui est enfin ré-éditée. La toile de fond de ces trois histoires c’est le IIIème Reich, de son apogée à la défaite et l’Allemagne en ruine de 1947. Pour les amateurs de bonnes histoires et d’Histoire.

 

Bonheur fantôme – Anne Percin – Le Rouergue
On dit que le bonheur est dans le pré ! Pierre a décidé de tout quitter (Paris, la mode, le luxe,…) pour aller vivre dans une vieille maison dans la Sarthe, au milieu des champs, et écrire une biographie de Rosa Bonheur (peintre et sculpteur que j’adore). Mais quand on part comme ça, c’est souvent pour fuir quelque chose ou quelqu’un. Pierre devra affronter certaines réalités pour mieux prendre en main sa vie. J’ai beaucoup de tendresse pour ce joli roman qui nous touche forcément à un moment ou à un autre. Pour suivre l'auteur. 
 
Julius Winsome – Gerard Donovan - Points

Dans les forêts profondes et gelées du Maine, Julius vit seul entouré de livres. Mais dans cette contrée inhospitalière il ne fait pas bon être différent. Julius va en faire les frais. Un roman magnifique et poignant. Un hymne à la nature sauvage et à la littérature. Tout ce que j’aime. Attention mesdames, gros risque de tomber amoureuse de Julius !!

 

Les naufragés de l’île Tromelin – Irène Frain – J’ai Lu
En 1761, un navire français transportant une cargaison clandestine d’esclaves s’échoue sur une île perdue de l’océan indien. Blancs et Noirs devront cohabiter pour survivre sur cette bande de sable jusqu’au départ, sur un bateau de fortune de l’équipage blanc, jurant de revenir.  15 ans après, il ne reste que 8 survivants. Une incroyable histoire vraie très bien racontée par Irène Frain qui a fait de nombreuses recherches.

 

Les déferlantes – Claudie Gallay - J’ai Lu

Des fois que vous seriez passé à côté de ce magnifique roman paru en 2008 et qui a rencontré un très large public, vous pouvez vous rattraper avec la sortie poche. La Hague, un bel homme mystérieux, des tempêtes, un secret de village, des habitants excentriques : tous les ingrédients d’un très bon roman à savourer entre deux baignades ou à l’ombre d’un figuier.

 

 

proies.jpgalice.jpgaccommodements.jpgmississipi.jpglune.jpg

 

caravanes.jpgcatastrophe.jpgsaules.jpgfemelles.jpgtrouillard.jpg

 

 

 

 Emilie vous conseille :

 

Proies – Mo Hayder –  Presses de la cité

On retrouve avec plaisir le duo formé par le Commissaire Caffery et l ‘Agent Flea, ainsi que le personnage énigmatique du Marcheur que l’on a découvert dans Rituel et Skin. Un bon polar comme on les aime qui nous tient en haleine jusqu’à la fin .

 

Alice aux pays des merveilles – Lewis Carroll - Folio

Et si vous profitiez de l’été pour redécouvrir le roman de Lewis Carroll et la suite De l’autre côté du miroir. Le film de Tim Burton a permis à une nouvelle génération de découvrir ce chef d’œuvre  de la littérature anglaise. Et comme nous l’a suggéré une jeune lectrice, pourquoi ne pas le lire en Version Originale ?

 

Accommodements raisonnables – Jean Paul Dubois - Points

Un bon roman assez mélancolique où l’on retrouve la jolie plume de Jean Paul Dubois. Avec beaucoup de sensibilité, il passe au crible les relations entre les hommes et les femmes faites de compromis, de regrets et de culpabilité.

 

Mississippi – Hillary Jordan - Belfond

Le vrai bon roman de l’été. Celui qui vous transporte dans un ailleurs sans quitter votre transat ou votre serviette de plage.

Une grande fresque historique qui vous fait vivre de l’intérieur toutes les contradictions du Sud de l’Amérique des années 40 à travers une histoire d’amour interdite avec tous les ingrédients : Ku Klux Klan, trahison, racisme,…

 

D’où je suis je vois la lune – Maud Lethielleux - Stock

J’avais beaucoup aimé son précédent roman Dis oui Ninon . Cette fois nous faisons la connaissance de Moon, une jeune fille qui vit dans la rue avec sa chienne, elle est vendeuse de sourires, c’est sa liberté. Elle décide de commencer à écrire l’histoire de son copain Fidji et du chien Raymond…Une jolie histoire pleine de poésie et de tendresse. Je ne l’ai pas lâché.

 

Deux caravanes – Marina Lewicka – Deux Terres

Ambiance loufoque au rendez-vous pour ce roman atypique qui met en scène des immigrés de plusieurs nationalités embauchés pour faire la cueillette des fraises. Ils partagent tous deux caravanes, celle des femmes et celle des hommes. La promiscuité et la dureté de leurs vies donnent lieu à des scènes mémorables et drôles. Pourtant le sujet de l’immigration est bien traité dans toute son horreur : les filières, les abus, la précarité,…

 

Mon chien est un trouillard – Hélène Lasserre, Gilles Bonotaux - Larousse

Si vous avez un chien (même pas trouillard !) ce livre est fait pour vous. L’auteur croque avec humour des scènes du quotidien de nos amis à 4 pattes et truffe humide. On sent le vécu et on s’y reconnaît tous. A lire pour rire et à offrir à ses amis.

 

Catastrophe naturelle – Margriet de Moor – Libella Maren sell

Un magnifique roman dans lequel le destin de deux sœurs se trouve brisé à jamais le temps d’un week-end et d’une énorme tempête durant laquelle la mer va envahir toute une région de Hollande. Pendant ce week-end là, Armanda, profitant de leur ressemblance, va  assister à une fête familiale à la place de sa sœur Lizzy . Mais Lizzy va disparaître pendant la tempête et Armanda prendra sa place auprès de son mari. Un roman poignant et original entre catastrophe naturelle et catastrophe intime.

 

Femelles – Joyce Carol Oates - Points

Nous on adore Joyce Carol Oates. Vous l’aurez sans doute remarqué. Cet été je vous propose de la découvrir à travers ce recueil de nouvelles toutes plus fortes et angoissantes les unes que les autres. Leur point commun en dehors du talent de leur auteur : les femmes. Attention après l’avoir découverte vous ne pourrez plus vous en passer. Oates peut devenir une drogue.

 

Saules aveugles femme endormie – Haruki Murakami – 10/18

La nouvelle est un genre délaissé en France et c’est un tort. Il faut être un très bon écrivain pour faire de très bonnes nouvelles. Je vous propose donc de profiter de vos vacances pour vous mettre à la nouvelle. Dans ce recueil on retrouve tout le talent de Murakami un conteur hors pair doté d’une imagination débordante. Laissez vous transporter dans son univers. Le voyage vaut le détour.

 

Partager cet article
Repost0
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 14:18

Hier soir, nous avons passé une excellente soirée à la librairie en compagnie de nos amis de la Médiathèque de Vernon. Il y a eu du sang, des larmes, du suspens, des frayeurs et des boucheries, tous les ingrédients d'une bonne soirée autour des polars et romans noirs. Voici notre très partiale sélection de romans, de bandes dessinées et de films. Faites votre choix.

Romans lus et présentés par Cathy

Le Touriste / Olen Steinhauer - éd. L.Lévi

Le Touriste n’est pas tout à fait un roman policier ou alors dans la catégorie

espionnage. Il y a bien quelques meurtres mais nous savons très

vite qui est l’assassin : c’est la Raison d’Etat ! Dès lors, ce qui nous

intéresse davantage, c’est le portrait d’un homme qui donne son titre

au roman. Il s’appelle Milo Weaver, bosse pour la CIA comme « touriste

», un département secret dont les crédits sont quasi illimités et qui

ne rend de compte à presque personne. Peut-on un jour cesser d’être un

« touriste », construire une famille, cesser de mentir ?

C’est l’enjeu de ce très bon roman d’action qui renouvelle le genre et

donne une vraie dimension humaine à son personnage.

Et si vous avez aimé, vous devriez aimer :

- Fakirs d’Antonin Varenne

- Les falsificateurs de Antoine Bello

- L’épouse inconnue de Leif Davidsen

Le serpent aux mille coupures / Doa - éd. Gallimard (Série noire)

Il y  a des polars qu’on lit dans l’urgence, qui sont serrés, tendus et

qui vont à l’essentiel, du concentré de polar, un peu comme le concentré

de tomate. Bien rouge, bien dense, bien goûtu !

Le serpent aux mille coupures appartient à cette catégorie. Doa tisse

une intrigue improbable (et pourtant) dans la campagne française et met

en scène trafiquants colombiens et italiens, paysans et police.

Tout ce petit monde s’agence autour d’une famille franco-sénégalaise qui

cherche à se faire sa place chez les agriculteurs, à Moissac.

C’est remarquable, sec, rapide et cinématographique.

Attention c’est du noir, âmes sensibles s’abstenir.

Et si vous avez aimé, vous devriez aimer :

- Citoyens clandestins de Doa

- La sirène rouge de Maurice G. Dantec

- Le testament syriaque de Barouk Salamé

Vendetta / R.J. Ellory - éd. Sonatine

La fille du gouverneur de Floride est enlevée, son garde du corps assassiné,

défiguré est retrouvé dans le coffre d’une voiture à la Nouvelle-

Orléans, Louisiane. Tout le FBI est sur le coup. Le kidnappeur se manifeste

au téléphone et énonce ses exigences : parler à l’agent Hartman,

spécialisé dans les enquêtes sur la mafia italienne et être logé à l’hôtel

pendant la durée de sa confession. En échange de quoi, il donnera les

renseignements permettant de retrouver la fille du gouverneur.

Commence alors la confession du kidnappeur : son enfance, son adolescence

et sa descente très rapide vers le crime au service de la mafia…

Il y a fort longtemps que je n’avais lu de roman aussi puissant. La

tension est palpable, le roman qui prend le temps de se dérouler, vous

embarque dans un face à face qui relève de l’affrontement psychologique

tout en brossant une histoire de la mafia aux Etats-Unis et à Cuba. Le

récit d’un tueur est bien sûr une expérience violente mais permet d’interroger

l’origine du mal, la prédestination.

« Un subtil cocktail de mélancolie et d’effroi » dit le journal Elle en

parlant d’Ellory, c’est exactement ça.

Et si vous avez aimé, vous devriez aimer :

- Seul le silence de R.J. Ellory

- Au-delà du mal de Shane Stevens

- La griffe du chien de Don Winslow

- Le seigneur de Bombay de Vikram Chandra

 

Romans lus et présentés par Nathalie

 

Hiver et Eté / Mons Kallentoft - Le Serpent à plumes

Les 2 premiers tomes d’une tétralogie suédoise qui prend pour personnage

principale une des quatre saisons. Dans chacun des romans l’ambiance est

très différente et donne à l’intrigue plus de force. Les crimes ainsi que les

comportements de l’enquêtrice sont très influencés par le temps qu’il fait.

J’attends avec impatience le printemps et l’automne !

La justice de l’inconscient / Frank Tallis - 10/18

Vienne au début du XXème siècle, un jeune enquêteur aux méthodes novatrices,

un jeune docteur disciple de Freud, la musique omniprésente et

des crimes toujours originaux, voici tous les ingrédients réunis pour

une série policière historique savoureuse. Servies par une belle plume,

les intrigues se suivent sans se ressembler. Dans ce premier volume c’est

un crime en « chambre close » qu’il va falloir résoudre : troublant !

Les visages / Jesse Kellerman - Sonatine

Un thriller que l’on ne lâche pas quand on le commence. Ethan, galeriste

new-yorkais va partir sur les traces d’un meurtrier en série qui serait

aussi un peintre de génie. Cette enquête va le mener très loin, là où

il pourrait aussi se perdre. Il y a des vérités qu’il vaut mieux laisser

dormir… Roman intense et dense qui nous fait faire des bonds dans

le passé, au temps des pionniers, et qui nous ouvre le monde très fermé

des marchands d’art.

Trois femmes / Boston Teran - Folio

Un vrai roman noir qui rend hommage au courage des femmes dans l’Amérique

des années 50 à 70. Les trois personnages féminins vont tout tenter pour

enrayer le cours de leurs vies rendues infernales par la violence des

hommes. Ensemble elles seront plus fortes. Un magnifique roman très bien

écrit qui vous reste longtemps dans le coeur.

Bandes dessinées lues et présentées par Delphine

 

RG / Pierre Dragon et Frederik Peeters - Gallimard

Dragon se met en scène dans cette BD car il est lui-même agent des RG.

Peeters le dessine. En 2 tomes pour le moment, le premier s’attache à

démanteler un trafic de trafiquants soupçonnés d’être en lien avec les

islamistes. Dans le tome 2, l’enquête nous entraîne dans les réseaux de

l’immigration clandestine. Enquête policière avec en toile de fond le

quotidien des agents.

Miss pas touche / Hubert et Kerascoët - Dargaud

Paris, années 30. Deux soeurs travaillent comme bonnes chez une vieille

dame. Blanche et Agathe sont très différentes : la première est aussi

réservée que la deuxième est délurée ! Mais le jour où Agathe se fait

tuer, Blanche n’aura de cesse que de retrouver les assassins de sa soeur.

Elle se fait alors embauchée dans un bordel !

Torso / Brian Michael Bendis et Marc Andreyko - Semic

Cleveland, Etats-Unis, 1935. Alors qu’un meurtrier en série sévit ne

laissant que les torses de ses victimes, le célèbre Eliott Ness, directeur

de la sûreté, tente d’élucider les crimes. Ambiance très sombre

pour cette magnifique bande dessinée en noir et blanc agrémentée de

coupure de presse et de photos qui augmentent le sentiment de malaise.

Histoire vraie du premier tueur en série recensé aux Etats-Unis.

 

Films vus et présentés par Denis

La Soif du mal (Touch of evil) / Orson Welles d’après le roman de Whit Masterson

(Etats-Unis, 1957, 95’, nb)

avec Charlton Heston, Janet Leigh, Orson Welles, Akim Tamiroff, Marlene

Dietrich, Joseph Cotten…

La lune de miel de Susan et de Mike Vargas est interrompue par l’éclatement

d’une bombe sur le versant américain de Los Robles, petite ville

à cheval sur la frontière mexicaine. Inspecteur de la police des stupéfiants,

Vargas se livre à sa propre enquête en compagnie du capitaine

de la police locale, Quinlan, aussi fanatique que brutal mais considéré

comme un héros car aucun coupable ne lui a jusqu’ici échappé.

Cure / Kiyoshi Kurosawa (Japon, 1999, 115’, coul.)

avec Kôji Yakusho, Tsuyoshi Ujiki, Anna Nakagawa, Masato Hagiwara…

Un officier de police, Takabe, enquête sur une série de meurtres dont les

victimes sont retrouvées avec une croix gravée dans le cou. Un jour, un

jeune vagabond est arrêté près de l’endroit où a été retrouvé le dernier

corps. Il est vite identifié comme un ancien étudiant en psychologie,

devenu fou et ayant d’inquiétants pouvoirs hypnotiques, lui permettant

de pousser des gens à commettre des actes criminels...

Insomnia / Erik Skoldjaberg (Norvège, 1997, 97’, coul.)

avec Stellan Skarsgard, Maria Mathiesen, Sverre Anker Ousdal, Gisken Armand…

Jonas Engstrom, policier suédois en poste à Oslo, arrive dans une ville

du nord de la Norvège pour enquêter sur le meurtre d’une jeune femme.

Au cours d’une opération destinée à piéger le coupable, il tue accidentellement

son collègue et ami Erik Vik, tandis que l’homme recherche

parvient à s’enfuir. Accablé par le sentiment de culpabilité, Engstrom

en vient à attirer les soupçons sur lui.

La Mort est au rendez-vous / Federico Bellini (Italie-France, 2005, 86’, coul. & NB)

avec Paolo Martino, Maria Luz Dominici, Luigi Lenzi, Federico Bellini…

Un corps anonyme a été découvert dans une cabine téléphonique. L’inspecteur

Bellini, un homme violent et bouffi d’orgueil, est chargé de l’enquête.

Tous les indices qu’il recueille le mènent à l’impensable : ce

cadavre serait le sien et il en serait le meurtrier…

Partager cet article
Repost0
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 16:40

lieu-sur.jpg

Voilà un de mes petits bijoux préférés dont je ne vous avais pas encore parlé. Attention si vous ouvrez ce livre vous tomberez dans une autre dimension, celles des éléphants ? On se retrouve plongé au coeur de leur quotidien, leurs peines, leurs joies, leurs questionnements, la vie quoi ! Un livre touchant, troublant, émouvant et très original. Pour les curieux qui aiment les beaux textes. Paru chez Actes sud - Babel.

 

" Mais quand les ténèbres finirent par arriver, ce fut particulièrement désastreux. Pas une goutte de pluie ne tomba pendant six cents jours et nuits. Le vent ne cessait de souffler et l'air était chargé d'une épaisse poussière noire. Au fur et à mesure que l'herbe et l'eau disparaissaient, les diverses espèces commencèrent à se mefier les unes des autres, et l'esprit des humains, des serpents et des insectes devint impénétrable. De l'esprit des serpents et des insectes n'émanait plus qu'un vague carillon. De l'esprit des humains émanait un silence si profond et menaçant que beaucoup de ceux qui l'entendait renoncèrent carrément à parler en pensée."

Partager cet article
Repost0
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 12:38

baniere-polar-1-.png

 

En juin à La Compagnie des Livres, c'est traditionnellement Le Mois Du Polaaaaaar !

  

Cette année nous collaborons avec nos amis de la Médiathèque de Vernon pour vous proposer une soirée autour du polar.

 

 
Le polar dans tous ses états : en romans, en bandes dessinées et en films.
 
Encore une belle soirée en perspective :
 
 baniere-presentation.png 
Vendredi 18 juin
à 20h30
à La Compagnie des Livres
 

Les places étant limitées, merci de bien vouloir confirmer votre présence.

Partager cet article
Repost0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 15:38

 

proust2.jpg proust1.jpg

 

 proust4.jpgproust3.jpg

 

 

 

Notre merveilleuse soirée de vendredi soir a permis à nombre d'entre-nous de découvrir ou re-décourvir ce grand classique qui apparait toujours pour certains aussi infranchissable qu'un sommet de l'Everest.

Et pourtant le choix judicieux des textes et tout le talent de la comédienne Ophélie Orrechia nous ont laissé entrevoir tout l'humour contenu dans les nombreux dialogues de salon racontés par Marcel Proust.

L'esprit et la mauvaise foi de ses personnages étaient un vrai régal pour nos oreilles attentives et nous sommes nombreux à avoir découvert que Marcel maniait l'humour avec verve et ne manquait pas une occasion de placer un bon mot.

Les réactions enjouées et unanimes de notre assemblée de vendredi soir m'ont donné une idée : créons ensemble le recueil "Les blagues de Marcel". Ainsi chacun d'entre vous qui ont lu, lisent ou liront n'importe lequel des 7 volumes de A la recherche du temps perdu devra signaler sur ce blog ou à la librairie la ou les blagues qu'il aura pris soin de relever. Vous verrez nous allons être surpris du résultat.

 

Pour vous donner l'eau à la bouche, je commence avec celles offertes par Ophélie :

 

- Si, c’est du XVIIIe siècle fébrile. C’est un Watteau à vapeur, et il se mit à rire. Un Watteau à vapeur !

 

- Savez-vous quel est le comble de la distraction ?

C’est de prendre l’édit de Nantes pour une Anglaise !

 

Tous les supports sont possibles pour accéder au texte de Marcel Proust : le livre de poche bien sûr, la Pléïade, la bande dessinée (eh oui !) et les textes lus par le talentueux Guillaume Gallienne (de la Comédie Française) sur CD. Allez vous n'avez plus d'excuses !

Partager cet article
Repost0
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 10:08

Je ne vais pas vous parler d'un livre mais d'un spectacle et de deux DVD.

Pendant notre fabuleux Salon du Livre d'Aventures Africa.lire qui a eu lieu fin mars, nous avons eu la chance d'assister au spectacle de Pie Tshibanda - Un fou au pays des blancs .

Ce fut un grand moment de rire et d'émotion.

Pie nous a transporté dans son pays, le Congo, pour nous raconter comment il a dû le quitter précipitamment en laissant sa femme, ses enfants, sa maison, son poste de psychologue en entreprise et ses racines. Il a su nous émouvoir avec son histoire personnel et nous faire rire et sourire en nous racontant son arrivée en Belgique et son installation dans un petit village où il était le premier noir.

Pie a un vrai talent de conteur et d'humoriste avec une touche d'humanité en plus qui vous va droit au coeur et il nous donne à réfléchir sur ce que nous sommes et notre regard sur l'autre, l'étranger - sans jamais être moralisateur.

C'est un spectacle vivifiant et édifiant à voir en famille et entre amis. Chacun en sort meilleur.

Si vous avez la chance que Pie passe près de chez vous, précipitez vous, vous ne le regretterez pas.

Pour les autres, ceux qui n'ont pas cette chance et pour ceux qui l'on déjà vu, il vous reste ses DVD pour un plaisir toujours renouvelé. Disponibles à la librairie.

 

 Pie sorcier

Pie fou

 

(pardon pour les photos très moches mais je n'ai pas pu faire mieux !)

Partager cet article
Repost0
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 16:14
coquelicot
 
 
Dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste

 

La Compagnie des Livres

 

a le plaisir de vous convier à une

 

Soirée-Lecture autour de Proust

A la recherche du temps perdu

 

Vendredi 28 mai 2010 à 20h00

 

Autour d’un buffet printanier

(toutes vos spécialités seront les bienvenues)

 
 
Merci de confirmer votre présence

 

76 rue d’Albuféra à Vernon – 02 32 51 27 33 – lacompagniedeslivres2@wanadoo.fr
 
 
 
 

 

Partager cet article
Repost0
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 14:46

"La foudre m'a frappée toute ma vie. Mais une seule fois pour de vrai."

 

fossiles.jpgLa vie de Mary Anning a  commencé par un véritable coup de foudre. Dans les années 1810, cette jeune fille qui a poussé comme les herbes folles de la lande qui entourent Lyme Regis dans le Dorset, se passionne pour la recherche de fossiles qui abondent sur les plages et les falaises voisines. Très vite elle doit devenir le soutien de sa famille et c'est la vente de ces précieuses trouvailles qui va permettre à sa famille de survivre. Si son expertise est reconnue par tous, elle n'a pas sa place dans ce monde conçu par des hommes et uniquement pour eux. Les scientifiques n'acceptent pas de s'en faire remontrer par une femme, issue du monde ouvrier de surcroît.

Mary va trouver un soutien précieux auprès de Miss Philpot, une vieille fille cultivée et curieuse. Leur passion commune pour la chasse aux fossiles va les rapprocher et leur permettre d'affronter l'ignorance des hommes et leur fatuité. Nous sommes à une époque où Darwin n'a pas encore élaboré sa théorie de l'évolution et toutes les hypothèses même les plus farfelues sont élaborées autour de l'existence même des animaux fossiles.

Avec cette histoire très originale, Tracy Chevalier - dont nous avons tant aimé La jeune fille à la perle - nous plonge dans un roman "austenien" avec l'atmosphère des stations balnéaires, les inégalités sociales et le courage de ces femmes qui tentent l'impossible pour se libérer du carcan social qui veut les maintenir à une place qu'elles n'ont pas choisie.

J'ai adoré l'ambiance de ce roman plein de charme, l'écriture limpide mais pas simpliste, l'avant-gardisme des héroïnes qui auraient voulu naître un siècle plus tard, et toutes les informations sur les fossiles et les énigmes qu'ils ont posé à leurs premiers découvreurs. Les réponses de la religion ne manquent d'ailleurs pas de sel !

ammonite.jpgIl faut dire que depuis 3 ans je suis devenue par le plus grand des hasards une chasseuse de fossiles sur une plage normande... Et j'ai beaucoup apprécié les remarques sur le plaisir que l'on prend à cette quête, l'espoir toujours renouvelé de trouver un plus beau spécimen, le temps que l'on ne voit pas passer, le jeu avec les marées et ces heures passées dans le vent tendue vers un seul objectif : l'ammonite parfaite, complète !

Pour finir, sachez que Mary Anning, l'héroïne de cette histoire a vraiment existé et qu'elle est la découvreuse des premiers specimens complets de reptiles marins (type crocodile) dont les squelettes complets sont exposés au British Museum.

Je crois pouvoir dire qu'il n'est pas nécessaire d'être passionné par les fossiles pour aimer ce très beau roman. Si vous aimez Jane Austen (qui a séjourné à Lyme Regis), les romans victoriens, et tout simplement les belles histoires qui côtoient la Grande Histoire, vous aimerez ces Prodigieuses créatures.

Partager cet article
Repost0
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 16:41

fallet.jpg

 

Un petit plaisir halieutique qui court sur la toile. C'est grâce à Amanda et Cuné que j'ai découvert ce petit livre.

Les éditions du Cherche midi ont eu la merveilleuse idée de ré-éditer ce joli livre à offrir à tous les pêcheurs amoureux des rivières et à faire lire à tous les amoureux des jolis textes, drôles, élégants et légers à la fois.

 

"La pêche, c'est la vie : on apprend à tout âge, sous condition de ne pas demeurer béat à l'intérieur de ses idées préfabriquée, définitives. Il n'y a pas, sur terre, que les pieds qui doivent marcher, la tête aussi. Combien vivent avec une tête qui ne servira jamais, meurent avec, au bout du cou, une théière flambant neuve !"

 

"Il fait grand jour. Un soleil d'Austerlitz monte sur Jaligny ébloui par tant de gloire et de lumière. Je pêche dans une toile de Monet. Me voilà au Salon de l'Eté, accroché à un mur de verdure."

 

"L'oiseau bleu file au ras de l'eau, sur coussin d'air. Ca, c'est une loutre et ça, c'est une bécassine. Il pleut à peine sur la rivière, si peu que l'on pourrait croire qu'il s'agit des ablettes qui moucheronnent. C'est le soir. Des gouttes d'angélus tombent des peuplier."

 

Je crois que je pourrai recopier tout le texte ! Mais je préfère vous laisser le plaisir de le découvrir.

 

Et aussi, pour les pêcheurs qui lisent ( je suis curieuse de savoir combien de pêcheurs ou pêcheuses lisent ce blog ?!) :

 

pecheur-copie-1.jpgpecheur-2.jpgpecheur-3.jpgpecheur-4.jpg

 

Partager cet article
Repost0